Mémo .II

Je pourrais commencer ce mémo avec exactement la même phrase que le précédent.

2021 aura été une année plutôt calme, ici du moins : 10 publications, dont 7 pour des livres, 2 pour des expérimentations geek et 1 mémo. C’est peu, mais j’ai (au moins) une bonne raison.

Quand j’ai relancé un blog en aout 2019, je sortais d’un creux de plusieurs années côté lecture. Le blog était donc un moyen de me motiver à m’y remettre, à prendre un peu de vitesse dans la pente, pour relire et venir en parler.

Et cela a très bien fonctionné. De 3/4 livres par an, je suis passé à 16 en 2019, 13 en 2020 et 30 en 2021. Ça fait un bien fou ! L’un des trucs qui m’aide le plus à garder cet élan, c’est de garder grosso modo une alternance fiction/non-fiction.

Ces années ont aussi été l’occasion d’un déséquilibre qui tend maintenant à l’équilibre, le 2e mini-moi. Le temps est une ressource finie et si j’aimerai pouvoir faire/voir/lire/etc. plus, il m’a fallu faire un peu de tri, rééquilibré ici, abandonner là…

Et aujourd’hui ça va plutôt bien. Je lis à un rythme qui me convient (ma PAL est en désaccord), je joue à nouveau un peu plus, je vois moins de séries et de films, quelques séries et films. Il y a un truc qui me plait dans cet équilibre, c’est que je lis globalement plus qu’avant, je fais un peu moins du reste, mais qu’en toute chose je choisis. C’est-à-dire qu’il y a maintenant des choix conscients pour maintenir la balance, autant pour ajouter que pour retirer. Choisir c’est renoncer, il parait.

Et cela m’apporte une certaine sérénité. L’acceptation de ne pouvoir tout faire, tour voir, tout expérimenter. Tirer plus de plaisir et de bonheur de ce que je fais, justement parce qu’un choix a été fait. Une forme de distanciation heureuse concernant toute forme d’urgence à suivre l’actu et les sorties, la dernière série à la mode, ce fameux jeu que j’attends ou ce tome 5 qui va prendre un peu plus de temps avant d’arriver encore meilleur (coucou Les Dieux Sauvages !).

Et cela s’accompagne d’un autre effet de bord : si j’éprouvais le besoin de parler de mes lectures pour m’aider à me relancer, une fois que je tiens sur mes deux roues et que je garde l’équilibre, c’est moins prégnant. Et du coup, plus ça va, moins j’écris.

Bon, c’était quand même l’occasion de partager un peu autour de mon passe-temps qui consiste à tester des trucs sur mon serveur. Autant dire que passer d’une chronique sur Liavek à l’hébergement d’un flux RSS, c’est le grand écart thématique.

Qu’importe si cet espace devient un peu plus désordonné, c’est chez moi et je pars naturellement un peu dans tous les sens (parfois) (OK je demande l’indulgence du jury).

Que faire pour 2022 ? Et bien je n’en dirais rien ! Pas de pression, pas d’engagement, pas de promesse. Uniquement à l’envie et selon le temps dispo.

Les deux seules pages qui restent plus où moins à jour sont la PAL et le journal de lecture. Si ça ne vous intéresse pas, sachez que ça me sert probablement plus à moi qu’à qui que ce soit d’autre !

De votre côté, portez-vous bien, passez le temps comme vous l’entendez et pas comme les autres l’entendent, profitez (de quoi ? Le diable si je sais !), ennuyez-vous un peu et, globalement, passez une bonne année.

Cet article a été mis à jour le 22.03.18