Mémo .I

Contre toute attente, ce lieu vit encore. C’est une maigre étincelle d’activité, une subtile respiration lente et profonde, mais en dépit des apparences, il bouge toujours.

Cette hibernation printanière relève surtout d’un manque de temps personnel doublé d’une motivation qui s’applique davantage dans le domaine de la lecture (tant mieux) que celui de l’écriture (tant pis).

Je dois dire que l’activité personnelle et professionnelle restent denses et accaparent beaucoup d’énergie. J’arrive malgré tout à me garder du temps pour lire et même un peu pour jouer ! Je ne désespère pas de terminer ma première partie de Disco Elysium (commencée fin 2019, 43h de jeu pour le moment) : ce jeu est absolument génial ! Après quelques heures passées dessus ces deux dernières semaines, je pense m’approcher de la fin. Ce qui n’est pas une mince affaire, vu que j’aime prendre mon temps, fouiller, discuter… J’espère pouvoir vous en toucher un mot ici ensuite.


Pas moins de 8 lectures de mon côté depuis la chronique de Poumon Vert, ce qui place d’ores et déjà 2021 sur la voie d’un record personnel : 2019 (année de reprise) cumulait 16 lectures, quand 2022 en affiche déjà 17 ! D’un côté je me dis que je faisais mieux que ça y’a quelques années, de l’autre je suis très content d’en arriver là.

Et je ne compte pas les lectures de ma fille que je fais de temps en temps avec elle (les Miraculous Ladybug, la BD Sorceline). Sans oublier qu’il faut aussi lire à plusieurs reprises les mêmes livres au p’tit dernier. Et chanter, beaucoup.

Contrepartie logique : j’ai modérément diminué ma consommation d’articles « autres » (articles techniques/technophiles, jeux vidéos, sujets variés) autant pour le boulot que pour moi, mais ça reste tout à fait satisfaisant je trouve. En tout cas. Heureusement qu’il y a des trajets en voiture pour avancer les podcasts !


Petit message de service technique : le blog va migrer d’un hébergement commercial à un hébergement privé. Je cesse donc de payer un serveur tiers (moins de 20 €/an) pour basculer sur mon NAS personnel. Le blog a la qualité d’être très léger tant à stocker qu’à charger, ce qui le rend assez simple à déménager et à héberger sur une machine finalement peu puissante.

Si tout se passe bien (donc si je fais bien mon taf), la transition sera 100 % invisible et indolore pour vous : il reste accessible à la même adresse et affichera des performances comparables. Toutefois, l’hébergement à domicile présente d’autres contraintes et défis : mise à jour logicielle ou matérielle, panne électrique, souci de ligne internet, etc. Il est donc vraisemblable que la disponibilité en soit affectée.

Mais je table d’une part sur le fait que ce sera rare donc quasiment inobservable, d’autre part sur l’audience très limitée du site (- de 1000 visites par mois, robots automatiques inclus). La bascule sur le NAS sera l’occasion de perdre le peu de statistiques accessible via l’hébergement. Je ne compte pas installer de système analogue pour le moment.


Voilà qui clôt ce premier mémo. Portez-vous bien, vaccinez-vous et à bientôt !

This article was updated on 21.06.29