Liavek

Megan Lindholm, Steven Brust & Gregory Frost  –  ActuSF  –  Numérique fr

Encore une lecture « rattrapage » puisque cet ebook est dans la collection depuis quelques années. Je n’ai plus aucune idée du pourquoi je l’ai acheté, même si la présence de Megan Lindholm (a.k.a. Robin Hobb, autre alias) a du jouer son rôle. D’ailleurs, il faudra que je me motive à me refaire l’Assassin Royal un jour afin de pouvoir enchainer sur les autres cycles du même univers.

J’ai donc découvert après coup que Liavek appartient à un projet multi-auteur : l’univers est ainsi « prêté » et co-construit par plusieurs auteurs qui y apporte leur vision. Si j’ai enfin sauté le pas, c’est par ce que j’ai acquis il y a peu le superbe roman graphique L’Hypothèse du Lézard d’Alan Lee (ActuSF Graphic), dans le même monde.

Dans la majestueuse cité portuaire de Liavek, les habitants reçoivent une dose de « chance » chaque année, le jour de leur anniversaire. La plupart des gens ne peuvent utiliser ce pouvoir, seuls les sorciers ont appris à le manipuler, souvent à leur propre profit. Kaloo, une jeune orpheline, sent qu’elle pourrait apprivoiser et développer sa « chance », mais comment faire alors qu’elle ignore sa date de naissance ? Taraudée par cette question, elle consulte un mage pour tenter de lever le voile sur ses origines. Commence pour elle une quête initiatique qui l’emmènera sur des sentiers dangereux.Certains mystères devraient rester dans l’ombre… 
(Résumé ActuSF)

Le monde Liavek est peut d’abord sembler assez commun : une ville de Fantasy plutôt bien construite, mais banale, des systèmes politiques, des pauvres, des croyances, etc. Mais cette idée de « chance » apporte une saveur particulière : c’est à la fois la base de la magie, mais également d’autres possibilités pour le commun des mortels. J’avoue être curieux de ce que d’autres auteurs ont pu en tirer !

Le livre prend la forme d’un recueil de 6 nouvelles, toutes liées entre elles. On y suit plus plusieurs personnages dont les histoires tissent progressivement une chronique qui permet d’explorer à la fois leurs histoires personnelles, mais aussi la toile politique qui fait tourner la cité.

Les personnes ont un côté attachant, même ce salopard de comte Dashif, aussi élégant que dangereux. La petite Kaloo et sa famille adoptive portent quelques scènes assez touchantes, alors que le sorcier L’Ferrti n’aurait pas forcément fait tache comme membre de l’Université Invisible.

Les 4 premières nouvelles sont écrites par un auteur à la fois, alors que les deux dernières sont produites à 4 ou 6 mains. Cela permet au recueil d’afficher une variété d’écriture assez plaisante.

J’ai beaucoup apprécié l’ensemble, même si je concède une préférence pour La Fortune du pot et Un acte de miséricorde, pour le côté un peu fou de la première et les émotions fortes de la seconde. Il ne me reste plus qu’à mettre la main sur les autres œuvres qui constituent l’univers de Liavek.


Sommaire

  1. Un acte de contrition de Steven Burst
  2. Hasard de naissance de Megan Lindholm
  3. La fortune du pot de Megan Lindholm
  4. Un acte de foi de Steven Burst
  5. Un acte de miséricorde de Steven Burst & Megan Lindholm
  6. Un acte d’amour de Steven Burst, Gregory Frost & Megan Lindholm

Couverture - Liavek - ActuSF

Couverture - Liavek - ActuSF

(je préfère cette seconde couverture !)

This article was updated on 21.06.30